Accueil > École > Archives

La vie de l’école

Archives - 2016/2017

Archives - 2015/2016

Archives - 2014/2015

Archives - 2013/2014

Archives - 2012/2013

Archives - 2011/2012

Archives

Archives - 2010/2011

Archives - 2009/2010

Archives - 2008/2009

Archives - 2007/2008

Le temps des contes (2007-2008)

Le temps des contes

En attendant les portes ouvertes, les élèves de CM2B vous proposent ces quelques textes, en espérant que vous viendrez nombreux pour découvrir les autres.

Il s’agit d’un pastiche, d’après le poème de Georges Jean « Le temps des contes ».
Pour cette imitation, les enfants avaient plusieurs contraintes à respecter :
* Respecter la structure de l’auteur et faire rimer les strophes 2 et 4.
* Imaginer une nouvelle aventure pour des personnages de contes connus, tout en glissant des références sur ces contes.
* Employer du conditionnel, nouvellement appris.

Véronique Fantasia

Le temps des contes (Georges Jean)

S’il était encore une fois
Nous partirions à l’aventure
Moi, je serais Robin des Bois,
Et toi tu mettrais ton armure.

Nous irions sur nos alezans,
Animaux de belles prestance,
Nous serions armés jusqu’aux dents
Parcourant les forêts immenses.

S’il était encore une fois
Vers le château des contes bleus
Je serais le beau fils du roi,
Et toi tu cracherais le feu.

Nous irions trouver Blanche-Neige
Dormant dans son cercueil de verre,
Nous pourrions croiser le cortège
De Malbrough revenant de guerre.

S’il était encore une fois
Au balcon de Monsieur Perrault,
Nous irions voir Ma Mère l’Oye
Qui me prendrait pour un héros.

Le temps des contes (Sarah Marmisse)

S’il était encore une fois
Dans un établi de bois
Moi je serais Pinocchio
Et toi tu serais Gepetto.

Nous rencontrerions la fée
Qui pourrait nous transformer
Nous irions à un spectacle de marionnettes
Et toute la nuit nous ferions la fête !

S’il était encore une fois
Sous l’océan des sirènes
Je serais la belle Ariel
Et toi tu m’attendrais, oh, beau prince Eric !

Nous irions chasser l’ogre
De son château hanté
Nous trouverions son trésor
Pour l’apporter au Chat Botté.

S’il était encore une fois
Dans l’établi de Carlo Collodi
Nous ferions un homme de bois
Qui volera grâce à James Barrie !

Le temps des contes (Octave Molinaro)

S’il était encore une fois
Nous nous promènerions dans les bois
Moi, je serais un petit cochon
Et toi tu serais le Grand-Méchant Loup

Nous irions sur nos « dragonots »
Qui porteraient tous un chapeau
Nous nous battrions tous le temps
Jusqu’à la fin du printemps.

S’il était encore une fois
Vers l’étoile noire
Je serais Dark Vardor
Et toi tu serais Hobyone ,le plus fort

Nous irions voir Shreck
Mangeant dans son lit une pastèque
Nous verrions Fiona et le Chat Potté
Qui seraient en train de se chamailler.

S’il était encore une fois
Dans la maison de Robert Soutney
Nous irions voir Mme Leprince de Beaumont
Qui me prendrait pour un héron.

Le temps des contes (Louise Saillard)

S’il était encore une fois
Nous irions au Palais de l’avenir
Moi, je serais Ali Baba
Et toi tu serais le Vizir.

Nous irions au marché
Trouver notre ami le Chat Botté
Nous croiserions sûrement
Le roi dans son palais d’argent.

S’il était encore une fois
Nous sèmerions du pain dans le froid
Je serais la petite Gretel
Et toi tu serais mon frère Hansel.

Nous irions vers la maison
Toute en chocolat, en macarons
Nous enfermerions la méchante sorcière
Bien au chaud dans sa cuisinière !

S’il était encore une fois
Dans la maison des Frères Grimm
Nous mangerions avec Carlo Collodi
Qui nous raconterait l’histoire de Pinocchio en rimes.

Le temps des contes (Tristan Kania)


S’il était encore une fois
Nous irions à Poudlard
Moi,je serais Harry Potter
Et toi tu serais Dumbledore.

Nous monterions sur nos balais volants
Avec notre professeur marrant
Nous étudierions la magie noire
Dans un vieux grimoire.

S’il était encore une fois
J’aiderais le marquis de Carabas.
Je serais le Chat Botté
Et toi tu serais le roi.

Nous irions au château de Barbe-Bleue
Qui attiserait son feu.
Nous barboterions dans la mare
Du vilain petit canard.

S’il était encore une fois
Vers la maison des frères Grimm.
Nous irions rencontrer Carlo Collodi
Qui rigolerait de mes âneries.

Le temps des contes (Graziella Raffy)

S’il était encore une fois
Nous serions abandonnés
Moi je serais le Petit Poucet
Et toi tu serais un de mes frères.

Nous sèmerions des petits cailloux
Puis nous rentrerions chez nous
Nous irions voir nos parents,
De nous retrouver, ils seraient contents.

S’il était encore une fois
Je me promènerais dans les bois
Je serais le petit Chaperon Rouge
Et toi tu pourrais être ma Mère Grand.

Nous irions saluer Barbe Bleue
Revenant de son voyage
Nous serions heureux
De voir Sœur Anne qui raconterait le carnage.

S’il était encore une fois
En relisant des contes d’Andersen pour toi,
Nous imiterions les frères Grimm
Qui écriraient une fin qui rime.

Le temps des contes (Claire Flusin)

S’il était encore une fois
Nous sèmerions des morceaux
Moi, je serais le Petit Poucet
Et toi tu serais mon frère Romain

Nous chevaucherions nos montures
Nous irons à toute allure
Nous combattions l’ogre
Qui aurait mis son armure.


S’il était encore une fois

Nous irions voir la reine
Je serais la petite sirène
Et toi tu serais le poisson Polochon

Nous irions voir les marins
Qui attraperait des oursins
Nous plongerions dans les fonds marins
Pour suivre les dauphins.

S’il était encore une fois
Dans le jardin des frères Grimm
Nous irions voir Madame Andersen
Qui me féliciterait pour mes rimes

Le temps des contes (Pià Consigny)

S’il était encore une fois
Nous nous promènerions dans les bois
Moi je serais le petit Chaperon Rouge
Et toi tu serais le grand méchant loup.

Nous courrions dans la forêt
Nous nous baignerions dans les marais,
Nous sauterions par-dessus les haies
Jusqu’à entrevoir un palais.

S’il était encore une fois
Nous nous enfuirions du palais du roi
Je serais peau d’âne qui ne veut pas se marier
Et toi tu serais ma marraine la fée qui m’aiderait à me sauver.

Nous irions voir Cendrillon
Qui pleurerait dans son chiffon
Nous l’aiderions à retrouver son soulier
Jusqu’à ce que le prince charmant vienne la chercher.

S’il était encore une fois
Les frères Grimm joueraient du saxophone
Nous verrions peut-être Anderson
Qui prendrait le thé avec le père du prince, le roi.


Haut de page
Charles Péguy
École, Collège, Lycée privés
sous contrat d’association
80, avenue Parmentier 75011 Paris
Tél : 01 48 05 16 47 - Fax : 01 43 38 94 92