Accueil > École > La vie de l’école

La vie de l’école

Archives - 2016/2017

Archives - 2015/2016

Archives - 2014/2015

Archives - 2013/2014

Archives - 2012/2013

Archives - 2011/2012

Archives

Archives - 2010/2011

Archives - 2009/2010

Archives - 2008/2009

Archives - 2007/2008

Merci Péguy ou la rencontre des CM2 B avec le jeune Charles


Pierre Grandry est venu en décembre, pour nous écouter dire les phrases de Charles Péguy qu’il nous avait appris à lire posément, en articulant et avec conviction en novembre. Il était heureux de nos progrès et heureux de notre écoute de ses conseils que nous appliquions de suite.
Une fois par semaine, nous répétions : sur l’estrade, chaque groupe, lisait au mieux le texte, tandis que les autres les écoutaient et les observaient. Puis avec bienveillance mais sans concession, les spectateurs analysaient le passage des conteurs. Chaque semaine, je leur donnais un conseil, un travail scénique supplémentaire.


En janvier, deux parents de l’école assistèrent à une répétition afin de rédiger un article pour le numéro spécial de « nouvelles brèves » sur Péguy. Les enfants furent impressionnants de justesse : ils possédaient leurs phrases, s’écoutaient les uns les autres. Leurs réponses aux questions prouvaient combien ils avaient assimilé les valeurs, sentiments exprimés par Charles Péguy adulte sur ses premiers apprentissages.


Pour moi, plus de doute, ils devaient et pouvaient abandonner les feuilles, même si Pierre leur avait expliqué qu’ils garderaient le texte pour les assurer, si nécessaire.
La première répétition sans le texte, fut bien en-deçà de la séance interview, ils en étaient déçus.

Mais habitude prise d’analyser les séquences, les enfants ont su trouver pourquoi ils étaient moins bons : peur d’oublier sa phrase, de ne pas la dire au bon moment, un mot oublié par le précédent et la suite ne s’enchaîne plus… Ils prenaient conscience qu’une cadence, une tonalité, des silences, bref que chaque groupe avait composé une musicalité particulière qui les guidait. Beaucoup décidaient alors de reprendre le texte, d’autres de s’en passer.

C’était à moi, grâce à la confiance qu’ils me portent, à notre complicité, de leur donner confiance en eux, de leur révéler les capacités qui sont en eux. Ils avaient déjà accompli le plus difficile. Alors, je me suis appuyée sur le texte même « Je tendais ma volonté au travail… jusqu’à ce que ma leçon fut sue par cœur sans une faute, sans une hésitation. » « Je les y encourageais, les y aidais, les y conduisais. »

Et bien évidemment, les jeunes Péguy y sont parvenus. Premières représentations : devant les classes du primaire, pas facile en raison d’un vocabulaire qui n’est pas celui d’aujourd’hui, mais toutes les classes ont été très attentives. Pierre échangea entre deux représentations, un conseil, un compliment avec chacun et il insista sur la nécessité de goûter le texte, de prendre plaisir à le dire, à présent qu’ils le maîtrisaient même sans les feuilles.





Nous avons redit le texte avec la même ferveur, la même justesse, la même musicalité, neuf fois dans l’après-midi du vendredi devant des lycéens et leurs professeurs et quelques parents. Le soir, un groupe qui a dîné au lycée (« trop génial ! ») a joué quatre fois et un dernier groupe cinq fois le lendemain matin.


Au-delà d’un texte parfaitement exprimé, chaque spectateur époustouflé, conquis pouvait lire complicité, joie, sur le visage de tous les enfants : quel bonheur, fierté pour chaque enfant ! Quel formidable cadeau reçu !


Nous remercions grandement Pierre qui à chaque répétition, même brève aidait chacun à trouver en lui le ton de ses phrases et dépasser ses peurs pour les dire. Il nous a guidés, appris à lire pour d’autres, autrement et dire avec tout son être des valeurs fortes de Péguy, l’homme mais aussi de notre école.

Depuis cette semaine particulière de la fin janvier, des enfants ont vraiment pris conscience de nouvelles capacités et régulièrement l’un ou l’autre récite une phrase du texte appris pour illustrer une leçon, et en un instant, le groupe classe se remobilise.

Véronique Fantasia (institutrice en CM2 B)


info portfolio

Haut de page
Charles Péguy
École, Collège, Lycée privés
sous contrat d’association
80, avenue Parmentier 75011 Paris
Tél : 01 48 05 16 47 - Fax : 01 43 38 94 92