Accueil > École > La vie de l’école

La vie de l’école

Archives - 2016/2017

Archives - 2015/2016

Archives - 2014/2015

Archives - 2013/2014

Archives - 2012/2013

Archives - 2011/2012

Archives

Archives - 2010/2011

Archives - 2009/2010

Archives - 2008/2009

Archives - 2007/2008

Contes du ciel par les CM2 B

A la fin de notre semaine astronomie, pour faire le point sur leurs connaissances, les élèves en équipe ont participé à un jeu d’orientation avec boussole, pour découvrir cinq énigmes cachées sur le site et, bien sûr, y répondre. Sur place, nous avons précieusement gardé toutes ces informations.

JPEG - 172.6 ko
JPEG - 170.6 ko
JPEG - 199.3 ko
JPEG - 171.9 ko
JPEG - 168 ko

De retour à Paris, par deux, les enfants devaient inventer un conte reprenant les cinq réponses aux énigmes. Ils les ont tapées sur ordinateur et illustrées aux pastels secs et à la gouache. Nous avons à présent un livret de quatorze contes du ciel, joliment illustrés. En voici quelques-uns.
Véronique Fantasia

Conte N° 1
Le combat de Zeus contre l’O.H.P.
Il y avait la galaxie « Observatoire » qui était occupée par O.H.P. (communauté de cinq planètes visibles à l’œil nu (Vénus, Jupiter, Saturne, Mars, Mercure).
Zeus voulait anéantir O.H.P., en le faisant exploser en supernova. Son but était d’obtenir les pouvoirs d’O.H.P., les anneaux de Saturne et les deux galaxies quand elles fusionneraient, et ne formeraient plus qu’une galaxie.
Zeus savait qu’il ne pourrait pas y arriver seul, et décida de s’unir avec le reste des planètes géantes gazeuses qui acceptèrent.
Zeus donna rendez-vous à O.H.P., sur le Soleil pour la bataille. O.H.P. s’en alla. Durant son voyage, il traversa la nébuleuse du Cheval et du Trognon de pomme, aperçut des galaxies inconnues et connues (la galaxie d’Andromède et la Voie lactée) puis arriva sur le Soleil.
Zeus était déjà là, avec les planètes géantes gazeuses et provoqua O.H.P. directement. Uranus (qui avait le pouvoir de se fondre dans le paysage) attaqua, dès que Zeus eut fini de parler, et lança des protubérances, prises au Soleil, sur O.H.P. qui poussa un cri strident, ce qui déclencha sa fureur.
Saturne, grâce à son pouvoir de jeter de la glace, immobilisa Uranus pendant cinq minutes. Zeus avec son pouvoir (faire voler et déplacer des objets) fit voler une protubérance, s’en servit comme d’une corde, et il la lança sur Saturne qui se retrouva emprisonné. Neptune, (dont le pouvoir était de faire apparaître de l’eau pour noyer ses victimes), ouvrit la bouche de Mercure, qu’il noya directement.
Les planètes Vénus, Mars, Jupiter étaient désormais désespérées. Zeus (en leur tendant un piège) leur dit qu’elles pouvaient essayer de libérer Saturne. Mais, quand elles furent réunies autour de Saturne, une cage formée d’étoiles tomba sur elles et les emprisonna.
Enfin, avec l’aide des planètes géantes gazeuses, Zeus réunit leurs pouvoirs qu’il lança sur O.H.P. Ce dernier mourut en explosant en supernova. Zeus récupéra les pouvoirs d’O.H.P. qu’il partagea avec Neptune et Uranus, ainsi que les anneaux de Saturne !
Zeus retourna sur sa galaxie, et eut la surprise de remarquer que pendant cette violente épreuve, les deux galaxies avaient fusionné ! Zeus se réjouit d’avoir obtenu ce qu’il voulait !!!!
Maëlle et Pauline

JPEG - 79.2 ko
JPEG - 83.9 ko

conte N° 2
Persée, nouveau héros
Il était une fois, sur la lune, un homme nommé Persée. C’était un ancien héros, car il avait désobéi à Uranus, le ministre des héros. Persée attendait quelque chose… un signe.
Un jour, Persée entendit un rire maléfique et des pas lourds. Il ne perdit pas une seconde, il sauta sur une météorite en direction de ces bruits intrigants. Sur son trajet, il ne vit pas les deux sœurs « la Grande et la Petite Ourses » qui jouaient toujours à cet endroit. Quand il arriva, il aperçut la Voie Lactée (qui est un personnage masculin aux longs cheveux bleus et qui est toujours vêtu d’une cape bleue) s’enfuyant en riant avec un sac sur le dos contenant les deux sœurs.
La Voie Lactée avait capturé les deux Ourses lorsqu’elles jouaient à se courir après. Lorsque la Voie Lactée passa par là, elle leur dit : « Venez voir, mes jolies, j’ai une surprise pour vous ! » Les petites arrivèrent et se firent prendre au piège.
Persée alla prévenir le roi et la reine de la planète Clair de Lune, dans la 8ème galaxie rose. Ses majestés lui dirent : « Si tu retrouves les deux sœurs et notre fille l’Etoile Lumineuse, tu pourras te marier avec notre princesse. » Persée s’agenouilla devant le roi et dit « Je vais les retrouver Monseigneur ! » Puis, il partit les rechercher.
Persée, sur les traces de la Voie Lactée, arriva la nuit devant un château. Il y entra par les barreaux de la cave, et y trouva une belle jeune fille aux cheveux blonds en train de ligoter les deux sœurs. Il s’écria « Mais c’est la princesse Etoile Lumineuse ! »
Il lui demanda, intrigué, pourquoi elle avait capturé les deux sœurs. Elle lui répondit : « Personne n’avait de vraies attentions pour moi. Alors, je suis partie voir ma bonne fée l’Exoplanète qui est, en réalité, une sorcière. Elle m’a transformée en la vulnérable Voie Lactée. Chaque soir, je redeviens moi-même. Pour que je le reste, il faut me donner un baiser, à minuit. »
Persée qui la trouvait sublime, lui prit la main et lui dit : « Voulez-vous m’épouser ? » Elle accepta. Il libéra les deux sœurs, prit la main de la princesse puis ils partirent au château du roi.
Lui et la reine étaient heureux de les retrouver tous en vie, et ils organisèrent, comme promis, le mariage. Notre héros et la princesse eurent beaucoup d’enfants.
Eléna et Tess

JPEG - 81.9 ko
JPEG - 66.4 ko

conte N° 3
Le royaume du spectre de la lumière
Il était une fois un royaume nommé Spectre de Lumière, où vivait un roi, désormais trop faible pour prendre le contrôle du royaume tout seul. Il demanda donc à ses deux fils de vingt ans, nommés Castor et Pollux, si l’un d’eux voulait bien partager le pouvoir avec lui. Comme tous deux voulaient régner, leur sœur, nommée Naine Blanche, proposa plusieurs épreuves : soit combattre 100 milliards d’étoiles jaunes et bleues ou tuer un dragon.
Castor était un garçon blond aux yeux bleus qui adorait l’action et choisit l’épreuve du dragon, Castor avait le pouvoir de faire disparaître les choses. Pollux était pareil puisqu’ils étaient jumeaux, mais avait un autre pouvoir qui était d’immobiliser les gens.
Deux années-lumière passèrent, (pour nous deux jours !) Castor et Pollux allèrent avec leur sœur et leur père dans la constellation du Dragon. Lorsqu’ils y entrèrent ils virent une foule de gens assis chacun sur leur siège. Leur sœur leur expliqua que l’épreuve du dragon ne serait pas uniquement de le combattre mais aussi de s’emparer d’un œuf que chaque dragon protégeait.
Ce fut Pollux qui se battit le premier. Avant de rentrer sur scène, il fit un signe amical à Naine Blanche. Il commença le combat en utilisant son pouvoir d’immobilisation : le dragon arrivait à s’en sortir et il n’aimait pas que Pollux essaie de prendre son œuf. Au bout d’une heure, le jeune homme en ressortit avec énormément d’égratignures et l’œuf à la main.
Ce fut le tour de Castor, il jeta beaucoup de sorts de disparition, mais cela ne marchait pas bien sur les animaux. Il prit énormément de temps pour tuer le dragon et s’emparer d’un œuf lui aussi.
Castor et Pollux furent alors applaudis par la foule de spectateurs. Leur sœur leur expliqua que, malgré leur victoire, ils avaient causé beaucoup de dégâts, donc ni l’un ni l’autre ne monterait sur le trône avec leur père. Naine Blanche leur expliqua que leur père déciderait seul de leur punition.
De retour au royaume, leur père dit : « Pour obtenir cette victoire, vous avez causé énormément de dégâts ! Vous serez donc transformés en une constellation appelée : les Gémeaux.
Aujourd’hui nous pouvons donc observer la constellation des Gémeaux dans le ciel d’été.
Sarah, Thomas et Roxanne

JPEG - 102.4 ko
JPEG - 81.6 ko

conte N°4
La constellation de la Table Ronde
Il y a 4,5 milliards d’années, quelques protubérances touchaient la planète Soléria. Cela accéléra la haine d’un Demi-dieu du nom de Percée, contre la mère d’un animal immense et très dangereux, le Scorpion.
Après des années de recherches, le Scorpion remonta jusqu’à Percée, grâce à ses anciens amis qui l’avaient trahi.
Quand le scorpion était petit, sa mère lui parlait beaucoup de la constellation de la Table Ronde. Et chaque personne de la constellation avait un pouvoir mais personne n’avait celui de la force. Donc, le Sorpion se disait que s’il battait Percée, il pourrait avoir le pouvoir de la force et deviendrait un membre de la Table Ronde. Ils se réunirent dans la plus grande arène de Solaria.
Le combat commença ! A cause des cris du public, Percée n’entendit pas que le combat débutait et le Scorpion en profita pour le frapper : d’un coup de pince il le blessa à la jambe et Percée déséquilibré tomba. Scorpion voulut donner un autre coup, mais Percée se défendit en mettant son épée en avant.
Cela créa un miracle : un gigantesque amas ouvert d’étoiles. A l’intérieur de cet amas, une magnifique jeune fille du nom de Mars sortit et se présenta auprès du Scorpion et de Percée. Elle tomba sous le charme de Percée.
Grâce au courage et à la force des deux hommes, Mars donna le pouvoir de la force au Scorpion et Percée gagna la main de Mars. Les combats cessèrent.
Lou-Salomé et Marie

JPEG - 70.8 ko
JPEG - 65.8 ko

conte N° 5
Cassiopée et le dragon se battent pour l’étoile polaire
Il était une fois la reine Cassiopée qui était belle, passionnée par l’étoile polaire, elle avait de beaux et grands cheveux blonds et des yeux bleus. Elle habitait sur la planète « Sidérostat » une planète, cent neuf fois plus grande que la Terre. Elle voulait absolument obtenir l’étoile polaire. Elle fit alors construire une fusée pour aller la chercher.
Mais le jour avant de partir, son peuple vit une planète soi-disant appelée : « la planète du danger ». Elle était gouvernée par un dragon terrifiant qui était vert et qui avait une grande queue ! Lui aussi voulait avoir l’étoile polaire.
Cassiopée et le dragon se lancèrent un défi, qui commença la semaine suivante sur l’étoile appelée : « le Soleil ». Ce défi dura plus de six mois, ils se combattirent chacun avec leur pouvoir et leur armée. Cassiopée pouvait lancer des boules d’eau et les dévier. Le dragon avait le pouvoir de lancer des boules de feu très précises.
Le dragon lança une boule de feu qui atterrit sur une maison du village. Alors, Cassiopée lança une boule d’eau sur la tête du dragon.
- Ah ! dit le dragon, je vais te tuer !
- Non c’est moi ! dit Cassiopée
- C’est moi qui vais gagner, alors ne fais pas travailler ton peuple pour rien !
Le combat reprit.
Au bout de trois mois, la moitié du village était détruite et il y avait beaucoup de blessés. Un petit groupe du village se mit de l’autre côté de Cassiopée et lança la fusée pour aller chercher l’étoile polaire.
Le dragon lança une boule de feu qui devait atterrir sur Cassiopée, mais elle atteignit la fusée qui explosa. Quelques minutes plus tard, tous les débris retombèrent sur les deux planètes et firent beaucoup de blessés et de maisons cassées.
Alors Cassiopée dit au dragon :
-  Toutes nos maisons sont détruites et il y a eu beaucoup de blessés. Tu ne voudrais pas que l’on arrête cette guerre pour une malheureuse petite étoile ?
-  D’accord, mais qui aura l’étoile polaire ? demanda le dragon.
-  Nous n’avons qu’à nous la partager ! proposa Cassiopée
-  Pourquoi pas….Mais comment peut-on la partager ? demanda le dragon.
-  Allons la chercher, nous verrons ensuite, dit Cassiopée.
Ils durent reconstruire une fusée, ce fut fait deux mois plus tard.
-  Enfin ! Nous pouvons partir ! dit Cassiopée
Arrivés tout proche d’elle, Cassiopée et le dragon tout souriants décrochèrent l’étoile polaire.
Une semaine plus tard ils revinrent et tout le monde cria « Youpi ! Ils sont là avec l’étoile polaire !!
Alors, elle fut encadrée et mise dans l’espace et fut appelée « Eléonore ». Les deux planètes, tous les villageois, et bien sûr Cassiopée et le dragon, rentrèrent sur leur planète et commencèrent à faire les travaux pour rebâtir un monde nouveau !
Adèle et Emma

JPEG - 98.3 ko
JPEG - 91.7 ko

Haut de page
Charles Péguy
École, Collège, Lycée privés
sous contrat d’association
80, avenue Parmentier 75011 Paris
Tél : 01 48 05 16 47 - Fax : 01 43 38 94 92