Accueil > Lycée > Secondes

2nde Travailler autrement février 2016

Une semaine pour travailler autrement : des voyages mais aussi un beau programme pour ceux qui sont restés à Paris ! En effet, de nombreuses activités ont plu aux élèves : les différents films proposés, la rencontre avec un résistant, la sortie scientifique au musée de l’Air et de l’Espace et le déjeuner partagé.

Lundi 15 février, thème : « des solutions écologiques durables existent-elles pour l’avenir ? » après le film documentaire « DEMAIN » les échanges ont été riches et vivants. Le chapitre sur l’éducation a fait l’unanimité : tous ont été intéressés par la présentation du système scolaire finlandais qui éveille les enfants à de nouvelles valeurs et développe très tôt la confiance et l’autonomie des élèves tout en permettant de bons résultats scolaires. Ce film a été bien reçu parce qu’il est positif, avec de belles valeurs et parce qu’il propose des solutions qui semblent tout à fait réalisables. Il leur a ouvert une vision de l’avenir positive ! Puis le documentaire de Marie-Monique Robin sur la firme multinationale Monsanto. Les élèves ont alors été informés sur les pratiques de cette firme puissante à travers la diffusion du roundup et d’OGM, ainsi que des hormones de croissance bovines.

Mardi 16 février, journée au Musée de l’Air et de l’Espace proposée par les professeurs de Sciences-Physiques. Une invitation au voyage et à l’évasion. Nous avons pu visiter l’intérieur d’un Boeing 747, le deuxième plus gros porteur au monde ainsi que d’un Concorde, l’avion de tous les records ! Une séance au Planétarium nous a transportés dans un état de semi torpeur aux confins de l’Univers pour nous faire réfléchir aux origines du Monde et de la Vie. Enfin, un guide conférencier a captivé l’attention des élèves aux travers des collections pour retracer l’histoire de la conquête spatiale et créer peut-être des vocations parmi nos jeunes !

Mercredi 17 février, temps de REFLEXION sur "les DROITS de l’homme", l’ENGAGEMENT citoyen et l’engagement "tout court". L’objectif était de : se remémorer les événements de 1939/45 concernant la France :
- repérer le partage du territoire et les zones d’occupation avec la ligne de démarcation
- localiser quelques villes : Paris, Vichy mais aussi Agen, Lapalisse, Moissac....
- présenter des hommes politiques comme Ph Pétain, Ch de Gaulle, P. Laval, J. Moulin, les sigles : STO, FFI...

JPEG - 3.5 ko
Roger Fichtenberg

Temps de rencontre avec le TEMOIGNAGE DE ROGER FICHTENBERG.(95ans)
Scout des Eclaireurs israëlites de France (EIF), le "Jaguar" (= son totem) fonde fin 1942 une branche clandestine "la SIXIEME" qui met en oeuvre le SAUVETAGE de milliers d’enfants juifs
Faux-papiers, planques, convoyages, diffusion de tracts.... le Jaguar a tout fait...
Intégré au FFI du Lot-et-Garonne, il participe à la Libération d’Agen en août 1944
Sa simplicité, son naturel, sa gentillesse ont conquis un auditoire attentif, admiratif et curieux même si très impressionné.
La séance s’est achevée avec photo et dédicace de son ouvrage : "Journal d’un résistant juif dans le Sud-Ouest" - collection témoignage de la Shoah, édition Le Manuscrit

Jeudi 18 et vendredi 19 février, autour du thème « La découverte de l’autre ».
Pour approfondir ce sujet quatre films étaient projetés.
« Dancing in Jaffa », un documentaire scénarisé de Hilla Medalia, qui retrace le parcours d’un danseur professionnel qui décide de retourner dans sa ville natale : Jaffa en Israël, pour faire danser ensemble des enfants palestiniens et israéliens.
« Le vent se lève » film de Ken Loach qui a pour thème la guerre d’indépendance irlandaise (1919-1921) et la guerre civile qui la suivit (1922-1923). Le récit se déroule de 1920 aux années de la guerre civile irlandaise.
« It’s a free world » film de Ken Loach qui relate l’histoire d’une jeune femme qui, après avoir été licenciée par une agence britannique de travail temporaire qui recrute de la main d’œuvre bon marché dans les pays de l’ancien bloc de l’Est, décide d’ouvrir sa propre agence.

« Nous trois ou rien » film de Kheiron Tabib qui narre l’histoire vraie du père du réalisateur : Hibat Tabib. Ce dernier, après avoir fui son pays, l’Iran, arrive en France en Seine-Saint-Denis, où il s’impliquera de manière remarquable dans la vie associative locale.
Les professeurs ont trouvé les élèves attentifs et ont noté une bonne participation dans les travaux à réaliser.


Haut de page
Charles Péguy
École, Collège, Lycée privés
sous contrat d’association
80, avenue Parmentier 75011 Paris
Tél : 01 48 05 16 47 - Fax : 01 43 38 94 92